Acupuncture Cassandre Beauregard Guérin
Allez à Accueil Allez à Biographie Allez à l'Origine Aller à Déroulement Allez à Les Causes Roche Allez à Problèmes traités Allez à Effets sur la Douleurs Allez à nos Coordonnées Allez à Liens utiles

 

Causes des maladies et guérison

Selon la médecine chinoise, les causes des maladies sont regroupées dans 3 catégories, soit les causes externes, les causes internes et les causes ni externes, ni internes.

D’abord, il faut savoir que la médecine traditionnelle chinoise a été développée à partir de siècles d’observation de l’être humain évoluant dans son environnement. L’homme, se retrouvant entre le Ciel et la Terre, est constamment influencé par les phénomènes naturels, les changements atmosphériques et saisonniers. En s’inspirant de ce concept, les causes externes des maladies sont en fait les facteurs climatiques que nous retrouvons dans la nature, soit le Vent, le Froid, la Chaleur, la Sécheresse, l’Humidité et la Chaleur caniculaire. Selon le climat auquel l’individu a été exposé et les signes et symptômes qu’il présente, il est possible de déduire le ou les facteur(s) en cause pour un problème donné. En effet, il arrive souvent que l’état de santé soit le résultat d’une association ou d’une évolution de plusieurs facteurs. La Sécheresse et la Chaleur caniculaire sont moins souvent impliquées dans une région comme le Québec.

Prenons l’exemple d’un rhume ou d’une grippe. Les Chinois n’utilisent pas ces termes et accordent donc peu d’importance à les différencier comme tel. Cette infection se présente  souvent, dans les premiers jours, avec un inconfort à la gorge, un écoulement nasal de couleur claire, liquide, abondant, des frissons, une légère fièvre, une aversion pour le froid et les courants d’air, des courbatures prononcées et un mal de tête. Les Chinois disent alors que la personne a attrapé un « Vent-Froid ». Quelques jours s’écoulent et elle a maintenant un mal de gorge, un gonflement des amygdales, un écoulement nasal jaune, visqueux, épais, qui est difficile à expectorer, de la fièvre, de la transpiration, une aversion pour le froid, des courbatures légères et un mal de tête intense. Cet état est appelé « Vent-Chaleur ». Quand ces affections aiguës se présentent, il faut les traiter rapidement et adéquatement afin qu’elles ne s’aggravent pas, ne pénètrent pas plus profondément et ne perdurent pas. La personne peut ainsi retrouver rapidement son énergie. Les facteurs climatiques reproduisent dans l’organisme des effets semblables à ceux qu’il produisent dans la nature. Le Froid congèle, fige, contracte, donne une teinte blanchâtre comme le givre et des douleurs souvent localisées et très fortes, aggravées par l’exposition au froid. La Chaleur brûle, condense, les liquides corporels deviennent de mauvaise qualité et en quantité insuffisante comme les sécrétions nasales lors d’un rhume, par exemple. Elle donne une teinte plus vive, comme le rouge et le jaune, qui peut se manifester au teint de la peau et sur la langue notamment. Les douleurs de type Chaleur sont ressenties comme brûlantes, cuisantes.

Section en élaboration

 

haut